Témoignage de Jean-Louis Salies, Président du Conseil Interprofessionnel du Vin du Roussillon